Latest Event Updates

Vivre avec un cœur sain!

Posted on

Assis dans un bureau, et la minute d’après on ressent des picotements au niveau du cœur, une sorte de palpitations et une grosse fatigue, vous transpirez…….attention! Vous n’êtes pas encore mort…

Source : Vivre avec un cœur sain!

Vivre avec un cœur sain!

Posted on Updated on

Assis dans un bureau, et la minute d’après on ressent des picotements au niveau du cœur, une sorte de palpitations et une grosse fatigue, vous transpirez…….attention! Vous n’êtes pas encore mort……………….. heureusement!

Vous venez de friser la crise cardiaque!

Notre cœur, notre pauvre cœur subit tellement de violence depuis que nous pensons que bien manger veut dire consommer, beaucoup d’huile, de sel, d’épices, de vin moelleux , de glaces, de chocolat, fumer…….et dormir juste après!

Bon de tout ce dont je viens de citer,notons qu’ il est important de savoir qu’on peut en consommer mais en de quantités réduites et pour la cigarette arrêter complètement…..si nous  avons pitié de notre cœur et surtout si nous tenons à la vie. Oui oui c’est aussi grave que ça!

bouge-ton-coeur

Déjà, les médecins  vous le diront, 30 minutes de sport par jour, 5 fruits et légumes, par jour ,1 cuillère à café de sel POUR tous nos repas……..attendez! 1 cuillère? Oui messieurs et dames, 1 cuillère à café dans TOUS nos repas…..c’est-à-dire réduire au maximum la quantité sel afin que le total de ce que nous mangeons puisse être égal à la quantité qui suffira dans une cuillère rase….ça semble difficile pourtant c’est possible! DIMINUONS LA QUANTITÉ DE SEL dans les repas! ooops si je crie….je veux juste bien faire passer le message 🙂

Parlons du sport à présent: 30 minutes de sport peuvent sembler longues, mais il s’agit de petits gestes, des abdos, de la marche, on ne demande pas de faire la course du mont Cameroun, juste de transpirer au quotidien….maintenant certaines personnes le font très tôt le matin et d’autres en soirée…… moi heuhhhhhh je viens de reprendre avec…..surtout le matin! On se donne rendez-vous dans 2 mois ( merci de me prendre très au sérieux!)

fruits-et-legumes

Et les fruits alors? Ah oui j’y arrive! J’aime beaucoup les pastèques, les ananas, les oranges, les pommes, les papayes, les raisins,les fraises, ….ça fait déjà 5 je crois disons un peu plus quand même….donc possible de me faire un bon bol de salade de fruits…..bon faisons un peu de calcul….une bière coûte à partir de 700fcfa ( dans certains milieux c’est voir le double voir le triple et parfois même….bof! laissons tomber) donc, avec 700fcfa chers messieurs, je peux me procurer une tranche de pastèque à 100fcfa, une tranche d’ananas à 100fcfa,une pomme à 250fcfa,une papaye à 150fcfa et une orange à 100fcfa…bon laissons tomber les raisins pour cette fois-ci !

Voilà ma salade toute faite! Sans sucre ajouté et je peux vous assurer que c’est bon!!!!!! Rien contre les bières mes amis, juste que voir mon cœur souffrir tant, je commence à prendre ma santé vraiment au sérieux!

surpoids-obesite

Tous les médecins sont d’accord pour ne dire que le surpoids n’est pas bon….ok nous disons oui et faisons tout pour réduire au maximum l’excès de gras dans les repas,  mais aussi les charcuteries, des boissons trop sucrées,boire de l’eau glacé après un repas,manger après 19H ….pas facile mais on s’y fait!

Ce qui me fascine alors avec le cœur je parle bien de l’organe, c’est qu’à chaque fois quand il faut parler des maladies cardio-vasculaires, tout le monde est concerné – les gros, les rondes, les maigres, les personnes âgées, les enfants…..du coup, tout le processus de bien-être doit être adapté à tous.

obese

Si la marche était l’une des solutions? Entre  autres oui!….marchons! Marchez! Mais pas qu’à l’ occasion de la journée du cœur qui se célèbre ce jour(29 septembre)….marchons! Marchez tous les weekends en famille pourquoi pas? Définissons les kilomètres à parcourir ensemble. Moi j’ai débuté sur  5 kilomètres ce matin. Chaque weekend j’ajoute 5 km de plus ainsi de suite, c’est aussi le temps que mon corps puisse s’adapter à la ténacité et la persévérance….tout est question  d’objectif et d’organisation. Moi j’aime beaucoup la danse, et tout ce qui est rythme, je plane complètement que ce soit le benskin, le bikutsi ( des danses de chez moi au Cameroun) ou encore la salsa, le rock et même la ZUmbaaaaaaaaaaaaaaa!

Dailleurs, samedi le 1e octobre, en compagnie des ronds et rondes, nous avons une zumba party, question de faire bouger les personnes aux physiques gracieux  et  de s’amuser en dansant tout en faisant du sport. Ce sera à la maison de parti de Bonanjo, ici à Douala, Cameroun. Une belle idée de la ravissante Danielle Mouelle Ekalle. Une belle âme je vous assure. Toujours souriante, elle affiche fière allure avec ses rondeurs, sans complexe et toujours de bonne humeur!  Vous voyez que nous aussi on ne veut pas mourir de maladie de cœur! Oui sport sport sport pour tous!

zumba

Pour ceux qui veulent avoir un cœur en santé, je vous  invite au mois d’octobre pour une série d’activités  toujours en relation avec la prévention  des maladies du cœur lors des 4èmes journées du cœur  de la Société camerounaise de Cardiologie Lien FB avec le soutien de l’entreprise Energy Of Cameroon (ENEO).

journee-du-coeur

08 Octobre: Dépistage gratuit grand public au parcours vita de Yaoundé et de Douala

 

09 Octobre: 10 km du Cœur

 

Parcours 10 km du cœur Yaoundé

 

Parcours Vita – Rond point Bastos – Sous préfecture Tsinga – Ecole de Police – Carrefour Warda – Boulevard du 20 Mai- Carrefour Warda – Rond point Nlongkak – Carrefour Bastos- Rond point Bastos – Parcours Vita .

Parcours 10 km du Cœur à Douala

Parcours Vita + rond point Maetur+Sable+Akwa Nord+carrefour Deido plage+(Eneo deido) +Rond point Deido+rond point 4eme +Soudanaise+Boulevard de la République+salle de fête d’Akwa+ Ecole publique+axe lourd Bepanda+Double balle+ Baho + Parcours Vita

Bon j’ai trop bavardé, je vais me préparer pour ma marche quotidienne du soir! N’oubliez pas…..prenons soin de notre cœur…..au sens propre comme figuré 🙂  et sachez le :  “Notre cœur se bat pour nous maintenir en vie. Battons-nous pour lui éviter une mort subite ” !

 

Le Cameroun veut en finir définitivement avec le paludisme!!!!

Posted on Updated on

Le paludisme est un  problème de santé publique présent dans tous les pays au sud du Sahara. Il est également le premier motif de consultation dans les formations sanitaires du Cameroun. A noter que les efforts sont fait afin de réduire le taux de mortalité qui au Cameroun. Selon les statistiques du ministère de la santé publique  on a enregistrés en 2014 en moyenne 4000 décès.

Selon les dernières estimations de l’OMS, publiées en décembre dernier, on a compté en 2015, 214 millions de cas de paludisme et 438 000 décès.

Entre 2000 et 2015, l’incidence du paludisme a reculé chez les populations exposées de 37% à l’échelle mondiale tandis que le taux de mortalité a baissé de 60%. On estime que 6,2 millions de décès dus au paludisme ont été évités dans le monde depuis 2001.

L’Afrique subsaharienne supporte une part disproportionnée de la charge mondiale du paludisme. En 2015, 88% des cas de paludisme et 90% des décès dus à cette maladie sont survenus dans cette région.

80% des cas de paludisme et 78% des décès dus à cette maladie surviennent dans 15 pays – principalement en Afrique subsaharienne. Depuis 2000, la baisse de l’incidence dans ces 15 pays (32%) a été plus faible que dans les autres pays (53%).

Paludisme
Crédit photo : google image.

 

Pour cette 9e édition de la journée mondiale de lutte contre le paludisme, nous avons rencontré CCA/SIDA qui est la coalition de la communauté des affaires contre le Sida, la tuberculose et le paludisme. Durant cette semaine, elle organise une série d’activités qui accompagne la grande compagne de lutte contre le paludisme par le ministère de la santé publique au Cameroun.

12238526_768861393243076_4492611382145545876_o       Programme

Il faut déjà souligner que samedi dernier, elle a installé plus de 70  MILDAs -moustiquaire imprégnée à longue durée d’action sur les lits de l’hôpital de district de Deido. Une action qui se veut continue puisque d’autres hôpitaux de districts à l’instar de ceux de Bepanda et de la Site Sic contenant chacun 50lits vont en bénéficier. Même les hôpitaux  confessionnels en bénéficieront sous peu.

13095870_1341422662551655_8362137721895978327_n
Crédit photo : CCA/Sida

Hier 25 avril 2016 ,journée consacré e cette lutte, CCA/SIDA a animé un stand du côté de Yaoundé devant les ministres de la santé publique , de la communication et de la femme. Il faut dire que le programme national de lutte contre le paludisme ne travaille pas seul dans cette lutte.

13087644_855173041278577_2199867392228083244_n.jpg
Frank Stephane MEVOA responsable de la Communication CCA/Sida 
13087877_1343209945706260_7915952883275927819_n
Les ministres de la santé publique, de la femme et la famille et de la communication.

Nous savons tous que CCA/Sida a pour cible les entreprises, dans cette logique,  la  journée  du 28 avril, sera dédiée aux entreprises du coté de GICAM. Une journée qui va se décliner en 3 phases :

  • Thématique (débats)
  • Exposition
  • Remise des Awards

La dernière action de cette semaine sera la traditionnelle marche sportive le 30 avril prochain avec pour ambassadeurs Mr Leo, Annie Anzouer et Mathématik de petits pays.

13047874_1343422789018309_4758969301457117627_o

Achievements

Déjà 10 ans que la CCA/SIDA existe et beaucoup d’actions ont été posées et l’impact visible dans les entreprises et sur le plan environnemental.

Distribution de plus de 18000 MILDA

Distribution de plus de 5000 malaria kits

Traitement de 3000 domiciles

300 pairs éducateurs formés dans 100 entreprises.

Environ 400 causeries éducatives organisées

4000 employés dépistés

6000 personnes dépistées dans les communautés

Sensibilisation de plus de 25000 travailleurs et familles

Depuis 2012, les marches sportives ont drainé plus de 12000 personnes

The way forward

Cette année CCA/SIDA célèbre 10 ans d’existence. Beaucoup d’actions menées et aussi un gros impact positif sur les populations. Malheureusement beaucoup de personnes encore refusent de dormir sous les moustiquaires malgré les nombreuses campagnes….

C’est l’occasion pour moi de te demander ……et toi dors-tu sous une moustiquaire?

“Réduire l’impact du paludisme dans les entreprises, notre priorité” une belle signature!

Nous ne pouvons que souhaiter bon vent à toute l’équipe de CCA/Sida et surtout Happy birthday!

 

 

 

 

Sécurité et protection de l’enfant: une priorité des mamans du collectif #AuNomDeNosEnfants

Posted on

HappyHealth237

12647283_10207340012172975_1070978500802560493_n

On ne peut empêcher une maman de pleurer son enfant.

Il y a depuis peu dans mon pays le Cameroun, une croissance de disparition d’enfants. Quelles que soient les raisons qui poussent à ces disparitions  à un moment il faut pouvoir dire STOP ! On devrait nous parents se regarder dans les yeux et se poser les bonnes questions…..où est-ce que nous avons failli/échouer !

La genèse

Au lendemain de la découverte du corps décapité de la petite Eva Kamgaing à Bépanda Missoke, 6 jeunes mamans soucieuses de l’avenir de leurs enfants ont décidé de se mettre ensemble afin de sensibiliser les populations sur la protection  et la sécurité de l’enfant. C’est ainsi que Marcelle Ngounou, Josiane Anye,Andrée Son, Idylle Mamba, Charlotte Pélagie Mouasso Eyoum et mon humble personne et un peu plus tard Nathalie Son, se mettront ensemble avec pour objectif à ce moment crier leurs exaspération face à toutes ces…

View original post 682 more words

Sécurité et protection de l’enfant: une priorité des mamans du collectif #AuNomDeNosEnfants

Posted on

12647283_10207340012172975_1070978500802560493_n

On ne peut empêcher une maman de pleurer son enfant.

Il y a depuis peu dans mon pays le Cameroun, une croissance de disparition d’enfants. Quelles que soient les raisons qui poussent à ces disparitions  à un moment il faut pouvoir dire STOP ! On devrait nous parents se regarder dans les yeux et se poser les bonnes questions…..où est-ce que nous avons failli/échouer !

La genèse

Au lendemain de la découverte du corps décapité de la petite Eva Kamgaing à Bépanda Missoke, 6 jeunes mamans soucieuses de l’avenir de leurs enfants ont décidé de se mettre ensemble afin de sensibiliser les populations sur la protection  et la sécurité de l’enfant. C’est ainsi que Marcelle Ngounou, Josiane Anye,Andrée Son, Idylle Mamba, Charlotte Pélagie Mouasso Eyoum et mon humble personne et un peu plus tard Nathalie Son, se mettront ensemble avec pour objectif à ce moment crier leurs exaspération face à toutes ces disparitions, ces atrocités!. Un ras-le-bol qui devrait se manifester par une marche blanche avec dépôt de cierges au Rond-Point Deido en mémoire de TOUS NOS enfants violentés, enlevés, assassinés, tués et décédés.

Au fur et à mesure que nous avancions dans notre action, nous avons reçu des propositions des tiers, et nous avons débuté également avec une construction de tout un programme en attendant une légalisation des autorités. Mme Alice Maguedjio notre maman, a pris sur elle d’être la marraine de cette première action.Toutefois nous étions persuadées que notre action ne saurait être refusée puisque c’étaient des mamans qui pleuraient leurs enfants ! Nous avons même reçu le soutien des associations suivantes pour  que le mot “collectif” ait tout son sens :

  • la Young Women Christian Association
  •  le COFEPRE,
  • l’Association de Lutte contre les  Crimes Rituels du GabonL
  • l’AVOPABEC,
  • DUKE ZIKI ,
  • INSPIRE AFRICA ,
  • NOUS CITOYEN,
  • O MULEMA.
Juste après la messe à la cathédrale St Pierre et Paul de Bonandibong AKWA
Juste après la messe à la cathédrale St Pierre et Paul de Bonandibong AKWA

Hélas, nous n’avions pas pu avoir notre marche car les autorités ont évoqué un certain nombre de raisons ne nous permettant pas dans ce contexte sécuritaire d’organiser une marche au Cameroun.

Prévue le 20 février dernier, nous avons opté finalement débuter notre première action ponctuelle par une messe de requiem en hommage à tous ces enfants partis trop tôt à la cathédrale St Pierre et Paul Bonadibong Akwa.

Afin que cette messe soit une réussite nous avons bénéficié de l’appui de plusieurs personnes. Elles se reconnaîtront et un merci particulier aux médias qui ont épousé la campagne sans failles. A vous tous on vous le dit encore et encore MERCI au nom de nos enfants.

 

What next ?

Il n’a jamais été question de croiser les bras après la messe du 20 février dernier. D’ailleurs pour ceux qui suivent le mouvement sur notre page Facebook AUNOMDENOSENFANTS , vous remarquez que certaines personnes partagent des messages vidéo qui sont relayés sur la page. C’est de cette sensibilisation également dont il est question. Que chacun fasse passer un message afin que nous puissions toucher des parents et même des jeunes. Ces messages nous les ferons jusqu’à ce que nous n’ayons plus de force !

Nous avons lancé également une pétition pour que nous puissions mettre sur pied une unité « ALERTE ENLEVEMENT » avec plateforme web. C’est notre objectif majeur et nous savons compter sur vous…..la pétition en ligne sera lancée sous peu. Nous envisageons également de rencontrer les opérateurs de téléphonie mobiles afin qu’ils diffusent nos messages par sms.

12755288_1289181221108403_1146692717_o.jpg
Le collectif! Marcelle, Idylle, Charlotte, Carole, Andrée et Josiane.

Quelles autres actions ponctuelles ?

La messe de requiem à la cathédrale St Pierre et Paul de Bonadibong Akwa  a donné le ton. Nous poursuivons dès ce mois (MARS) avec les communications et les sensibilisations dans les associations de femmes et dans les marchés. Il est question que les parents reprennent leurs responsabilités en main afin que les enfants soient en sécurité.

Nous enchaînerons avec les syndicats  de motos, des agences de voyages, des commerçants et avec d’autres organismes nous auront des ateliers de formations pour les médias également.

Le volet rencontre avec la ligue des droits de l’homme et des libertés, les femmes juristes, les parlementaires sont également prévus.

En avril nous lançons   avec les caravanes mobiles dans les établissements  scolaires.

Pourquoi adhérer à la campagne ?

Comme nous le disons depuis, cette campagne est la vôtre, ces enfants qui meurent pouvaient être les vôtres. Toi qui me lis en ce moment pense un seul instant que la petite EVA pouvait être ta sœur, ta cousine, ta nièce……triste ! Trop triste même ! Regarde ceux qui meurent au front face à boko haram….ils sont tes frères, tes cousins, tes neveux ! C’est enfant dont on vient de signaler la disparition dans un quartier quelconque….il est le tien également ! Cette maman qui pleure son bébé volé dans un centre hospitalier…..peut-être c’est ton fils! Si tu as témoignage,une histoire, un message de sensibilisation, nous attendons ta réaction :  aunomdenosenfants@gmail.com

Follow : #AuNomDeNosEnfants et passe ton message!

12660301_10206987748425386_969765084_n

Sentons nous impliqué dans ce combat #AuNomDeNosEnfants protégeons nos enfants ! C’est juste de ça dont il s’agit…….au nom de nos enfants!

 

 

 

Don de femmes à leurs sœurs détenues de Douala et Yaoundé

Posted on

12418024_10208603721669646_919962860617822557_n
Les KS de Douala
12640302_10208603695548993_1481447004601071451_o
Les KS de Yaoundé

Apporter du sourire aux femmes détenues des prisons de Newbell et de Nkondengui, c’est la mission que s’est assigné le groupe KS (groupe virtuel de femmes camerounaises) sur Facebook Groupe réservé uniquement aux femmes .Une initiative de Danielle Bissack qui a voulu partager avec ce groupe de plus de 9000 membres un appel à don afin que la dignité de la femme détenue ne soit pas bafouée. Une belle mobilisation qui après 20 jours a pu récolter environ 1.600 000 CFA. Une somme qui a permis d’offrir plus de 200 seaux permettant ainsi à chacune des femmes de recevoir un seau de 10 litres avec des serviettes hygiéniques, du savon, du dentifrice, du papier hygiénique et des brosses à dents.

12661952_10208603720629620_7796632474885824694_n
Un aperçu des dons
12622302_932122960235341_7931079446768297308_o
De quoi tenir pour au moins 6 mois.

La remise du don de Yaoundé constitué de 152 seaux a eu lieu le samedi 30 janvier et à  Douala, c’est la section ‘special 17’ qui a accueilli les bénévoles des KS le dimanche. Une cinquantaine femmes sur les 69 détenues nous ont réservés un accueil chaleureux. Nous avons eu droit à une vraie cérémonie avec les allocutions des représentant de l’administration de la prison de Newbell.

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Représentants de l’administration à Douala

Pour Severin Ondoua (assis à droite) qui représentait  le régisseur, ce don est unique en son genre, car le plus souvent les dons sont d’ordre alimentaire, c’est une première de recevoir des dons ciblés de la sorte et surtout des dons qui permettent véritablement à la femme de se sentir bien et surtout propre.
Nous avons eu droit à un intermède musical avec Gaëlle qui nous a interprété  Josey  avec le titre « diplôme » une belle chorégraphie qui lui a valu des applaudissements malgré sa grossesse de 2 mois. Une vraie pro de la danse en somme.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Remise officielle par une représentante de KS

Les problèmes des femmes quel que soit l’endroit où elles se trouvent son pareil. Ces femmes détenues nous ont dits être contente de ce don car c’est le premier du genre. Pour celles qui ne reçoivent pas de visite de la famille ce paquet est une petite aubaine.

Avec 1 responsable et 5 personnels pour s’occuper de ces femmes à Douala, nous avons été contentes de voir la propreté qui y régnait dans ce secteur. La chef hygiène a reçu des acclamations pour son travail bien fait. Un tour dans les dortoirs nous a permis de comprendre qu’il y a deux types, les simples et les VIPs…..heuh payants svp !

12615682_10208603675908502_1117481741309580841_o
Echange avec les sœurs de Yaoundé

La vie en prison

Etre en prison ne signifie pas que tout est fini pour ces femmes! la preuve, elles ont des ateliers de couture et même de fabrication de sac. Sans oublier que certaines font dans la coiffure afin d’arrondir la fin du mois…eh oui il le faut afin de survivre dans cet espace carcéral.  De la teinture et même de la pédicure….elles sont surement à part mais ne vivent pas sur mars non plus ! Un esprit d’entrepreneuriat que nous devons encourager afin qu’après la prison, la réinsertion soit plus facile.

Ce que je retiens de cette aventure c’est qu’il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. Nous n’allions pas la-bas en tant que moralisatrice. Nous voulions faire comprendre ses autres sœurs que nous ne les jugeons pas, mais souhaitons qu’au sorti de cet endroit, qu’elles puissent sensibiliser les plus jeunes afin que ces dernières ne tombent pas dans les mêmes dérives. Le message était le suivant: même étant en prison, vous êtes des femmes dignes! Une fois hors d’ici , vous reviendrez faire ce même geste à d’autres!

C’était une belle expérience humaine, et surtout de voir la mobilisation des KS pour le geste. Oui c’était notre façon à nous de dire que la femme reste femme où q’elle se trouve!

Bégaiement au Cameroun, sensibilisation et consultation gratuites sont au programme pour cette 18e Journée mondiale.

Posted on

HappyHealth237

Vivre son bégaiement n’est jamais chose facile ,quant au quotidien, il faut subir les moqueries et les railleries de ses amis. Même les comédiens ici chez nous , se moquent d’eux dans leurs comédies.J’avoue que je n’ai vraiment jamais trouvé ça drôle!

Il faut savoir que le bégaiement est un trouble de la parole qui peut arriver à n’importe qui. Depuis quelques années, le 22 octobre est retenu comme journée mondiale du bégaiement. En prélude à cette journée, je suis tombée sur une association à Douala, l’AVOPABEC- l’association voix parole bégaiement du Cameroun, qui depuis plusieurs années déjà essaie de se focaliser sur la sensibilisation  et organise des consultations gratuites.

AVOPABEC Belle sensibilisation à Douala

Soh Jacob, orthophoniste et président de cette association, nous révèle qu’au Cameroun, plus de 3000 personnes souffrent de bégaiement, et si les causes sont nombreuses et différentes, le bègue a besoin de beaucoup d’amour, d’être rassuré…

View original post 140 more words